THÉRAPIES BRÈVES : alternatives aux approches traditionnelles

Le détachement des traumatismes ainsi que la thérapie brève sont de merveilleuses alternatives aux approches traditionnelles et autorisent des solutions rapides pour certains troubles psychologiques comme : les phobies, les peurs, les tocs, les angoisses, le mal être, les troubles des comportements compulsifs, les troubles alimentaires, et tous les problèmes récurrents, répétitifs…..

 » Le problème, c’est la solution tentée » écrit Watzlawick ( Paolo Alto )

C’est guider vers le changement dans différentes situations comme les problèmes personnels, familiaux, les sociétés humaines et l’entreprise, et permettre à la personne de trouver ses propres ressources et solutions.

Présupposés de la Thérapie Orientée Solutions

Les principales hypothèses de la Thérapie Orientée Solutions sont les suivantes :

  • L’accent est mis sur la santé mentale, sur ce qui est changeable, sur les solutions et les habiletés plutôt que sur la pathologie.
  • Il n’est pas nécessaire de connaître la cause ou la fonction du symptôme pour le résoudre.
  • Le changement et la résolution rapide des problèmes sont possibles ; d’ailleurs, le changement est inévitable.
  • Il importe d’inciter le sujet à « faire quelque chose ». Il convient de trouver une piste vers un changement positif et l’encourager.
  • L’orientation des efforts n’est pas tournée vers le passé, mais plutôt vers le futur, vers le changement souhaité.
  • Les personnes sont motivées à changer, mais ils peuvent ne pas être d’accord avec les idées du thérapeute sur la façon de changer. Ils cherchent les solutions qui leur apparaissent les plus aidantes ou utiles pour eux.
  • Le symptôme n’est jamais présent 24 heures sur 24, sept jours sur sept à son maximum d’intensité. Il existe toujours des exceptions au problème.
  • L’étiquette de « symptôme » est arbitraire et dépend du contexte et de l’interprétation.
Thérapie Brève
Hypnose, cerveau

Une volonté de changer et de se libérer

Il découvre ses propres ressources,  et il voit s’opérer des changements qui lui paraissaient difficiles et inaccessibles. Les champs d’action de l’hypnose sont vastes : angoisses, mal être, peurs, phobies, tocs, inconforts physiques, compulsions alimentaires…. Mais malgré son efficacité il y a aussi des échecs difficiles et inexpliqués. L’hypnose reste un outil de psychothérapie qui a aussi ses limites comme les autres spécialités.

Ceci étant dit, l’hypnose reste très efficace et son utilisation se démocratise. Dans les hôpitaux, et plus particulièrement dans les centres anti-douleur, l’hypnose est de plus en plus utilisée et reconnue comme utile et efficace dans les maux de corps souvent rebels et tenaces. Se faire aider avec l’hypnose ne dispense pas de continuer ses traitements médicaux. Bien au contraire, c’est l’ensemble des différentes spécialités qui permettent d’obtenir d’excellents résultats avec comme seul objectif : améliorer sa vie.